Edtions UICG

Les « Publications UICG » Université InterCommunale Grésivaudan

les Editions-UICG poursuivent depuis 6 ans leur objectif initial de mise en valeur de textes d'enseignants au profit de tous les adhérents et du public.
Actuellement les ouvrages sont disponibles dans 3 librairies partenaires UICG :
. Crolles (Librairie de Grésivaudan)
. Pontcharra (Librairie Bel'Ysère)
. Allevard (Librairie Tuliquoi).

 

LES NEUF VIES d'Alexandra David-Néel par Claude Boullier

Adn 1Claude Boullier, agrégée de Lettres modernes, a déjà produit pour les Éditions UICG, en septembre 2015, un essai sur Marcel Proust, intitulé «Au-delà de la madeleine…».
Elle récidive avec un livre sur la grande exploratrice, orientaliste, écrivaine, … Alexandra David-Néel.

Alexandra David-Néel a vécu de 1868 à 1969. Au cours de sa longue existence, elle a parcouru des milliers et des milliers de kilomètres, en France où elle est née, en Belgique, en Angleterre et dans toute l'Europe, ainsi qu'en Afrique du Nord… Puis ses voyages en Asie sud-orientale - en Inde et Chine surtout - pendant une vingtaine d'années, lui ont permis de réaliser ses rêves et de se faire connaître.
N'est-elle pas la première femme, étrangère, à avoir atteint en 1924 Lhassa, capitale du Tibet interdit, après un périple extraordinaire de deux mille kilomètres à pied depuis la Chine, à travers les régions himalayennes ?
Femme au caractère très affirmé, elle est toujours parvenue à mener à bien les objectifs qu'elle s'était fixés avec une énergie et une volonté sans égales.
Sa vie a été si remplie que l'on peut bien penser qu'elle l'a démultipliée, car elle a été tout à la fois libertaire, féministe, actrice, puis voyageuse, exploratrice, ethnologue, et enfin orientaliste de talent, philosophe et écrivaine !

Prix :17 € + frais d'envoi / ISBN 978-2-9540028-4-5    
Claude Boullier
Commande à contact@uicg.fr

Au delà de la madeleine. Claude Boullier

 

« En faisant ce travail, ma seule ambition est de vous montrer que Proust n’est pas le "monstre sacré" qu’on lui reproche parfois d’être, et qu’il n’est pas seulement l’auteur de la "petite madeleine", ce à quoi on le restreint trop souvent.

 Non,  Marcel Proust est une personne, qui a vécu, souffert, rêvé, qui fait preuve d’un humour délicieux ou cruel lorsqu’il observe ses contemporains, qui nous fait part de ses réflexions sur des sujets de son époque…   Surtout, c’est un homme en qui nous pouvons reconnaître nos défauts et nos qualités, nos regrets et nos espoirs.

Et si son style nous désarçonne parfois, par la longueur de ses phrases (ce qu’on lui reproche encore), et qui fait qu’on ne sait plus, une fois arrivés au bout de l’idée, ce qu’il y a au début, eh bien ! le seul remède est de reprendre son souffle et de relire, lentement, le texte, tout en savourant les images, les idées, comme on le ferait d’un plat réalisé par un grand cuisinier pour en déduire la composition et surtout en goûter l’arôme… »

Claude Boullier Prix 15 € + frais d'envoi

Commande à contact@uicg.fr

Support du Sacré. Jacques Montredon

L’histoire de « l’Ecriture » met en évidence la créativité de l’espèce humaine pour acquérir, conserver et partager son besoin de connaissance.
Ce besoin de l’humanité est permanent.  Il a été alimenté pendant plusieurs siècles par des émissaires qui parcouraient le monde afin de rassembler le savoir en la Bibliothèque d’Alexandrie ;  Il a ensuite bénéficié d’une accélération avec l’invention de l’imprimerie; il s’amplifie actuellement à l’échelle planétaire, sous l’effet de méthodes de communication, inexistantes il y a seulement quelques décennies.
Dès le début du XXème siècle, les Universités Populaires ont participé à cet élan vers le savoir, capable d’exercer sur l’humanité une influence profonde et satisfaisante (« Pour la Vie », Alexandra Myrial, 1920, future Alexandra David-Néel).

 

Les Editions uicg. Prix 10 €

« LA PENSEE ANTIQUE ' Vol. 1 » Jacques Mondin, Historien des idées

de Jacques Mondin,  Historien des idées

Ce  vol. 1 traite de la période  des Présocratiques (VIIèmesiècle av.JC) à l'Empire d'Alexandre  (IVème siècle av. JC).  Il nous replace aux sources de la pensée occidentale avec sa rationalité, sa « sagesse  », mais aussi avec ses mythes, ses rêves, ses ambitions, à la fois éthiques et politiques.
Le vol. 2, à paraître, nous amènera à la fin de l'Empire romain et au début du Moyen-âge.
Cette immense construction théorique étalée sur 12 siècles, est à l'origine des grandes architectures philosophiques de notre temps : idéalisme, réalisme, scepticisme, empirisme, éthiques fondamentales.
C'est sur cet héritage intellectuel que se sont superposés ceux du Christianisme et des Lumières.

(Livre 14 x 21, 136 p., Sept. 2012, prix 10 €.  Texte du cours 2011-2012, à la Bibliothèque de Crolles)

LA PENSEE ANTIQUE Vol. 2, Jacques Mondin, Historien des idées

D’Aristote à la fin de l’Empire Romain (IIIème siècle avant JC – Vème siècle après JC)

Ce volume 2  de « LA PENSEE ANTIQUE » prétend décrire, d’une façon très synthétique, les axes de pensée et de vie  (l’association des deux est fondamentale) qui sont nés et se sont développés durant cette longue phase temporelle de 11 siècles ….
Cette description des grandes philosophies –traditionnellement et académiquement appelées « post socratiques » -  ne doit pas nous faire oublier les mutations historiques et politiques à partir desquelles et sur lesquelles, elles se sont greffées.  
A l’enceinte restreinte de la « polis », règne sans partage des citoyens, succède l’immensité des territoires asiatiques conquis par Alexandre le Grand, qui brouille ou dissout les symboles du pouvoir séculaire de la Cité.

L’homme grec n’est  plus «politès», il devient «cosmopolitès».

Prix : 10 €

La Mort. Histoire & Cultures (vol1)

La mort ne cesse de figurer parmi les préoccupations séculaires des humains. A la fois naturelle, invariante, universelle, attachée à notre espèce depuis qu’elle existe, égalisatrice aussi des différentes conditions de vie, de pouvoir ou de richesse, elle constitue le mur, le butoir, l’horizon inéluctable et indépassable, la fin hermétique et obscure qui brise leurs itinéraires de vie.

 C’est une loi de l’espace-temps terrestre. L’être humain, être de culture, en a une conscience cruelle et la trouve infondée… Son esprit le portait à spéculer librement sur l’infinité et sur l’éternité, il aspirait à ce que rien n’ait une fin et des limites, il donnait un sens à toutes choses, il bâtissait des projets… Puis le voilà contraint d’accepter une fin qui l’emprisonne dans le carcan du fini et de l’éphémère, le prive de tout sens fondamental et de toute intelligibilité.

 Religions, mythologies, philosophies, viennent aussi consoler les vivants par des fictions devenues crédibles, inventent des «revenants» et des doubles pour reconstituer le plus longtemps possible l’image des disparus, tentent de créer un sens global qui explique et justifie le destin humain dans son intégralité.

Jacques Mondin
Prix 10 €

La Mort. Histoire & Cultures (vol2)


Nous nous proposons dans ce second volume de poursuivre l’étude de la mort dans l’Histoire et les cultures du Proche Orient Antique (Mésopotamie, Egypte ancienne), de l’Asie (Inde, Chine, Japon), de l’Afrique aux cultures tribales, et principalement du Continent Américain (Amazonie, Mélanésie, Amérique précolombienne), mais aussi cultures européennes.
Existe-t-il « un invariant » des réponses des cultures face à la mort ?

 

 

Jacques Mondin
Prix 10 €

"LES MORALISTES" Jacques Mondin; Historien des idées, enseignant UICG.


« La Morale est la connaissance du Bien et du Mal  »  avec cette définition très large, toute pensée est une morale depuis Pythagore. Jacques Mondin, a porté son choix parmi les plus représentatifs et les plus célèbres : Montaigne, La Rochefoucauld, Vauvenargues, Condorcet, Nietzsche, Cioran.
Excepté Nietzsche et Cioran, nous demeurons dans la conception occidentale de la sagesse, basée sur la raison et l'expérience, très différente des conceptions orientales et asiatiques, sans oublier la révolution de la psychanalyse.

(Livre 14 x 21, 159 p., Oct. 2011, prix 10 €. Texte du cours 2010-2011 à la Bibliothèque de Crolles)

" SCULPTURES MOSAIQUES". Corinne Chaussabel , artiste peintre, mosaïste,

Avec cet album, l'UICG a voulu mettre en valeur le travail de recherche et de réalisations  d'une artiste, adhérente à l'Université depuis sa création  et résidant dans notre Communauté de Communes.

Depuis 2003,  l'artiste apprivoise, assemble, explore l'art de la mosaïque en créant des sculptures d'apparence humaine.   Une vingtaine de ses réalisations sont présentées dans cet album. Elles reflètent effectivement l'humain par la vie qui l'anime, par ses états d'âme, par ses émotions, par la dualité fondamentales du monde.  C'est sans doute pour ces raisons qu'elles semblent si familières.

Deux adhérents UICG, grands amateurs d'art, ont posé leurs regards sur les ouuvres de l'artiste .  Ils nous font part de leurs réflexions.

 

 (Album  14 x 21, 50 p. couleur, Sept. 2012, prix 12 €)

« La Bioéthique ». Jacques Mondin Historien des idées

 
Le corps, la santé, les anomalies Le médicament, les nanotechnologies Greffes et dons d’organes –Le CCNE - La loi PMA – GPA – DPI – Clonage – Euthanasie Le serment d’Hippocrate (460 av. JC)
Les réflexions sur la bioéthique et les problèmes qu’elle soulève, est une question éminemment contemporaine puisque le corps, la vie, la santé sont devenus à coup sûr les domaines de prédilection et les soucis principaux de nos sociétés.
En face des « techniques de la vie (Biotechnologies) se tiennent nécessairement les éthiques de la vie » (Bio- éthiques). Les premières connaissent aujourd’hui un développement exponentiel qui ne concerne pas seulement le corps humain et la santé, mais s’adresse à des domaines aussi variés que la cosmétique, l’agriculture, l’énergie, la chimie verte…
En revanche et par rapport aux biotechnologies, les principales éthiques demeurent relativement rares, constituant quelques socles fondamentaux traditionnels.

L’objectif de ce cours est de mettre en relations les soucis éthiques et les avancées technologiques, en se demandant chaque fois de quelle éthique relève tel ou tel progrès biotechnique, si une éthique peut « évoluer » - ou non - au regard d’un progrès donné, les deux risques opposés étant la fermeture des sociétés au progrès et, à l’inverse, l’acceptation aveugle et sans aucun contrôle de ce dernier.  

Texte intégral du cours « Bioéthique » 2013-2014 de Jacques Mondin Historien des idées, Juriste, Enseignant UICG

Prix 10€

6 votes. Moyenne 3.00 sur 5.

Date de dernière mise à jour : 11/08/2017