20 - PEUPLES ET NATIONS

    Le mur des visages, Musée de l’Homme, Paris

Santamaria 1« Imagine there’s no country... »En 1971, l’ex-Beatles John Lennon appelait de ses vœux la disparition des nations. La réalité a démenti sa prophétie ; jamais il n’y eut autant de pays représentés à l’ONU.  Et jamais la mondialisation (un phénomène déjà ancien) n’a généré autant de revendications identitaires, en étroite articulation avec la crise sociale.

Dans un monde individualiste, le besoin d’appartenance à un groupe - protecteur et   contraignant à la fois - a pris des formes dont l’Histoire nous aide à comprendre l’ancrage, la nouveauté et la tragique nécessité : être apatride n’est pas une situation de tout repos... Certains voient dans ces appartenances une source de haine et une entrave au progrès    humain, d’autres les considèrent comme le cadre indispensable de l’apprentissage de la démocratie.

Ce cours tentera ainsi de fournir les éléments d’un débat permanent à l’intérieur de communautés de citoyens en perpétuelle redéfinition.    

Yves SANTAMARIA
Maître de conférences



L09
Cours de 12 séances / 60€

mercredi 18h30 / 20h00

____________________________________________________________

LE CHEYLAS, Maison de quartier
Route du Rompay – Le Cheylas Gare

____________________________________________________________

22 septembre/ 6 octobre/ 20 octobre/ 17 novembre/ 1 décembre/ 15 décembre

12 janvier/ 26 janvier/ 9 février/ 9 mars/ 23 mars/ 6 avril

 

 

Plan d'accès :

Date de dernière mise à jour : 10/05/2021