L26 Révolutions et révoltes en France et en Europe

Histoire
L26 Révolutions et révoltes en France et en Europe
Yves Santamaria 

Cours  de 12 x 1h30: 60€  
Le mercredi à 18h30 
 
05-oct / 19-oct / 16-nov / 30-nov / 14-déc / 11-janv
25-janv / 22-févr / 08-mars / 22-mars / 05-avr / 03-mai

LE CHEYLAS Salle de la Maison de quartier 
385, Route du Rompay, Cheylas gare

 

Le mot « révolution » est attesté depuis le XIIIe siècle au sens de cycle temporel complet (comme le barillet d'un revolver). À partir du XVIIe siècle, le terme renvoie à la clôture d'une époque et donc, au début d'une ère nouvelle. Bientôt, « révolution » acquiert une couleur plus politique, teintée d'illégalisme (coup d'État, insurrection). À partir de 1789, le terme renvoie à un changement concernant à la fois l'organisation sociétale et l'ordre politique. Le mot fameux : « Non, sire, ce n’est pas une révolte, c’est une révolution » signifie alors « c’est la certitude d’un nouveau gouvernement », à la différence des « émotions » populaires qui ne remettaient pas en cause les fondements de l’Ancien Régime.
On verra défiler ici divers cas de figure où la colère alimenta des dynamiques de bouleversement socio-politiques. Certaines - comme en 1789, 1848 et 1917 - furent couronnées de succès pour le meilleur et pour le pire. D’autres - en 1936, 1968 ou 2018 - se heurtèrent à une coalition d’intérêts acquis dans laquelle les plus puissants étaient loin d’être majoritaires.

Yves SANTAMARIA
Maître de Conférences

22 23 l26 revolutions

Date de dernière mise à jour : 19/05/2022