L28 Démocratie et corruption

Philosophie
L28 Démocratie et corruption 
Marc Tilly 

Cours  de 12 x 1h30: 60€
Le lundi à 18h30 

12-sept / 26-sept / 10-oct / 07-nov / 21-nov / 05-déc
16-janv / 30-janv / 27-févr / 13-mars / 27-mars / 24-avr

CROLLES Médiathèque Gilbert Dalet 
92, Av. de  la Résistance 

 

Le projet politique d’un mandat impératif est intrinsèquement lié pour Rousseau à un type de gouvernance fondée sur la souveraineté populaire, et qui vise à permettre la mise en œuvre à grande échelle d’une participation et d’une délibération citoyenne éclairée et égalitaire, sur des sujets d’intérêts communs.

Pourtant, depuis la Constitution de 1791, fondatrice du gouvernement représentatif, les différentes Constitutions françaises ont toutes prohibé le mandat impératif. Ce cours sera ainsi l’occasion d’examiner les causes de cette prohibition, mais aussi d’amorcer une réflexion philosophique sur la corruption, en prenant pour ce faire appui sur les débats sur le mandat impératif ayant eu lieu lors de la Révolution.

 Le peuple est-il sage et bon par nature, ou est-il un despote en puissance ? La prohibition du mandat impératif est-elle le remède ou la cause de la corruption du pouvoir politique ? Plus largement, la prohibition du mandat impératif implique-elle une prohibition de la démocratie, ou est-elle au contraire un moyen nécessaire à sa préservation ? Nous mènerons cette réflexion en commun, en prenant appui sur la pensée politique de trois philosophes majeurs : Machiavel, Hobbes et Rousseau.

 

Marc TILLY
Professeur de philosophie

22 23 l28 democratie corruption

Date de dernière mise à jour : 19/05/2022