Historique de la saison en cours

Vendredi 09/02/2024, "Le baron des Adrets et le duc de Lesdiguières : deux François inamicalement dauphinois" à SAINTE-MARIE-D'ALLOIX salle polyvalente

Conférence animée par Annie SERVANT, Auteure et conférencière, enseignante à l'UICG.

Conférence gratuite, ouverte à tous dans la limite de la capacité de la salle.

2024 02 09 conf annie servant illustration

Le Baron des Adrets et le Connétable de Lesdiguières sont tous les deux nés et morts en Dauphiné.

Le Baron des Adrets fut à l’image de son époque meurtrière : celle des Guerres de Religion.  
Le Connétable de Lesdiguières fut, quant à lui, un Connétable tellement puissant, donc dangereux et menaçant pour les rois de France, que, méfiants, ils en ont tiré la leçon : il n’y eut plus jamais d’autre Connétable après lui. 

On a catalogué le Baron des Adrets comme l’un des plus vaillants capitaines de son temps et comme l’homme le plus cruel du XVIème siècle. Et pourtant Catherine de Médicis aurait dit de lui : « Ce Baron eut fait pour le Roi comme pour les Huguenots, il eut été fait Maréchal de France… » 

Lesdiguières est mort couvert d’honneurs et de gloire. Chef des armées de France, il fut un temps l’égal de Henri IV. Et pourtant il resterait peu connu du grand public ? 

Mercredi 10/01/2024, "Vie et œuvre d'une grande artiste japonaise, Yayoi Kusama"

Conférence animée par Marylène LORINET, Spécialiste du Japon, Enseignante à l'UICG

Conférence gratuite, ouverte à tous dans la limite de la capacité de la salle.
 

Image conf lorinet 2025
Appelée aussi « L’artiste aux cheveux orange » ou « L’artiste aux pois », Yayoi Kusama est aujourd’hui l’artiste la plus célèbre et la plus vendue au monde. 
Agée de 99 ans cette créatrice au look et à l’esprit complètement déjantés ne cesse de susciter l’admiration avec ses œuvres, perturbant notre notion de l’espace et de la réalité.
L’art de Yayoi Kusama est fait de tout ce qui la hante : ses obsessions et ses hallucinations.
Les peintures et les sculptures de cette artiste extravagante ne laissent pas de place au vide. Elle remplit jusqu’à saturation tous les espaces qu’elle investit. Avec des pois bien sûr, mais aussi avec des formes phalliques et des filets. 
Elle souffre depuis l’enfance d’un trouble obsessionnel compulsif qui la pousse à dessiner des pois à l’infini. Des pois qu’elle décline de façon répétitive et mécanique et qui selon elle, résument l’essence de l’Univers :  
« La Lune est un pois, le Soleil est un pois, la Terre est un pois ».
Fascinée par l’infini et angoissée par la disparition de l’individualité, elle est la 1ère artiste à créer des installations spectaculaires, des œuvres qui offrent de véritables expériences visuelles, qui questionnent nos perceptions et plongent le spectateur dans un espace sans limite, vertigineux et hors du temps. 

Avec cette conférence venez découvrir cette artiste au parcours absolument extraordinaire ! 

Samedi 2 décembre 2023, 17 h, "Crise de la représentation politique et représentation théâtrale de la crise" à CROLLES Espace Paul Jargot

Conférence animée par Marc TILLY, Professeur de philosophie, enseignant à l'UICG.

Conférence gratuite, ouverte à tous dans la limite de la capacité de la salle.

Image conf tilly 2023

Étymologiquement, le terme « crise » vient du grec « krisis » et possède un sens politique et un sens médical. En son sens médical il désigne le « moment critique » où la maladie peut s'aggraver, ou la santé s'améliorer. Mais il se rattache aussi au terme grec « krinein », qui renvoie à la faculté de juger, de décider et de trancher. Le terme de « crise » désigne ainsi à la fois le moment d'un basculement où tout est possible, et un contexte d'incertitude qui appelle une capacité à faire des « choix critiques » et à décider face à l'urgence. Or, le terme grec pour désigner l'acteur politique et l'acteur de théâtre est « upokritês », d'où dérive le terme latin « hypocrisis ». L'upokritês, au sens théâtral ou politique, désigne l'acteur, c'est à dire celui qui joue un rôle ; celui qui n'est pas ce qu'il prétend être. Le représentant politique est donc un « hypocrite », c'est à dire un « acteur », au sens de comédien mais aussi un décideur, puisque le terme « d'acteur » renvoie également à la capacité d'agir. Enfin, et mystérieusement, le terme latin  « hypo-crisis » désigne littéralement « ce qui est en dessous » (hypo) de la crise (crisis), « ce qui est sous la crise », « ce que cache la crise », ou ce qui est caché par elle. L'étymologie révèle ainsi un lien étroit entre la politique et le théâtre, mais aussi un rapport fascinant entre la dimension spectaculaire de la politique et une logique de l'état d'urgence, caractéristiques de la gouvernance moderne. 

Cette conférence aura pour objectif de montrer que le théâtre est un vecteur privilégié pour penser la crise de la représentation politique et les enjeux d'une politique de l'état d'urgence où la crise est devenue la norme. 

Jeudi 16 Novembre 2023, 19 h à La Terrasse salle polyvalente 142 rue des Perrières "Immunité vue par la Médecine Traditionnelle Chinoise"

Conférence animée par Catherine Granier-Delrieu, Thérapeute en Médecine Traditionnelle Chinoise, enseignante à l'UICG.

Conférence gratuite, ouverte à tous dans la limite de la capacité de la salle.

Une image contenant main, flocon de neige, surréaliste

Description générée automatiquement

 

 

 

L’approche commune de l’immunité est d’ordre guerrier : c’est une réponse à une attaque, un mécanisme de défense. 

La MTC l’envisage comme une adaptation, la recherche d’un équilibre dont certains paramètres ne se négocient pas et d’autres peuvent fluctuer. 

Cette conférence ouvre le débat sur les notions de santé, de maladie, et aborde les réponses que la MTC propose tant d’un point de vue conceptuel que pratique. 

Mardi 17 octobre 2023 "Nutrition et activités physiques" 19 h salles des fêtes de BERNIN

Conférence animée par Jean-Luc DUBOUIS, Agrégé de biologie, nutritionniste diplômé de l'universite de Bourgogne, Enseignant à l'UICG.

Conférence gratuite, libre d'accès, ne nécessitant aucune inscription. 
Accès limité à la capacite de la salle.

Image 2 conf dubouis 10 2023

Le mois de l'alimentation dans le Grésivaudan associé à la fête de la science qui valorise le sport cette année nous incitent à réfléchir sur les liens positifs qui doivent unir la nutrition et les activités physiques.
L'activité physique, c'est avant tout une synergie entre les muscles et l'énergie.
Sur cette base, nous découvrirons ce qu'il est bien de consommer avant, pendant et après les activités physiques que nous pratiquons quotidiennement ( marche, vélo, natation...)

Mardi 10 octobre 2023 "L'histoire de la photographie" 19 h à BERNIN Salle des Fêtes

Conférence animée par Benjamin BARDINET, Enseignant en arts visuels et journaliste, Enseignant à l'UICG.Conférence gratuite, libre d'accès, ne nécessitant aucune inscription. 
Accès limité à la capacite de la salle.Gustave le gray self portrait 1847

Apparue dans la première moitié du XIX° siècle, la photographie suscite aussitôt enthousiasme et engouement. Tandis que rapidement les scientifiques s'en emparent pour accompagner leurs recherches, la police commence à en faire usage dans le cadre juridique. La bourgeoisie quant à elle, se rue dans les studios de photographie pour se faire tirer le portrait... Cependant, certains intellectuels pointent du doigt les limites de ces usages et affirment déjà leurs réserves quant à ce nouveau médium. Grâce à une iconographie riche et exhaustive, cette conférence permet de mettre en avant les enjeux et les questionnements qui accompagnent la naissance de la photographie et qui sont toujours d'actualité aujourd'hui. 

Mercredi 27 septembre 2023 "Compréhension scientifique du monde à travers l'histoire", 19 h au TOUVET Pôle Artistique et Culturel

Conférence présentée par Juan FONTECILLA-CAMPS, Directeur de recherches en biologie structurale CEA, Enseignant à l'UICG.

Conférence gratuite, libre d'accès, ne nécessitant aucune inscription. 
Accès limité à la capacite de la salle.   

2 visuel conf juan fontecillia    

Notre compréhension du monde a beaucoup évolué depuis que nous sommes devenus intelligents il y a plus de 200 000 ans. Il n’a pas été simple de nous débarrasser de l’idée que nous étions au centre de l’univers et que notre nature était différente de celle des animaux. Malgré les énormes progrès réalisés par la science depuis l’époque des philosophes grecs, ils restent encore des sujets problématiques tels que l’origine de la vie. Pour essayer de comprendre celle-ci, il faudrait  pouvoir déterminer quelles étaient les conditions physiques sur notre planète il y a 4 milliards d’années et par quels processus la chimie de la vie est apparue. Est-elle issue d’un phénomène global ou d’un accident ponctuel ?  Les premières molécules de la vie, ont-elles été produites par des réactions  semblables à celles qui existent aujourd’hui  ou ont elles étés synthétisées par des décharges électriques dans l’atmosphère de la Terre et/ou amenées par des météorites ? Une autre question, un peu plus philosophique, est d’essayer de déterminer si l’évolution de la matière vers la vie sur Terre était inéluctable ou si elle est le résultat d’une série d’accidents très improbables. On peut, par la suite, étendre cette question à la probabilité de l’existence de la vie, et de l’intelligence, ailleurs dans le cosmos. Tous ces sujets seront discutés pendant mon exposé.